Les arbres fruitiers de la plaine de Montélimar

Les Vergers de Maubec

 

Cette fois-ci, nous vous proposons un billet en l’honneur des arboriculteurs ! Effectivement, la météo est peu clémente ces dernières années. Cependant, les aléas climatiques font partie intégrante du métier d’agriculteur. Ainsi, Jean-Luc nous raconte ses actions et l’évolution de sa ferme vers le durable.


 

Jean-Luc n’est pas issu du milieu agricole. Au départ, il possédait une entreprise de bûcheronnage. Et en 1990, il décide de créer une ferme sur le secteur de Maubec, à Montélimar.

Quelques temps plus tard, au cours d’un été, un groupe de producteurs assez original s’est formé sur Montélimar. Ils ont établi un cahier des charges et ont choisi d’emballer les fruits directement au verger pour un produit pré-vendu la veille. Une étape cruciale dans la commercialisation des produits des Vergers de Maubec.

Puis, Jean-Luc a développé une collaboration avec la chaîne de magasin Mark&Spencer pour fournir un produit prêt à manger. C’était la demande ! Suite à un changement de politique de qualité, la collaboration s’est terminée. Il nous confit, « La France a maintenant cette demande de produits gustatifs, propres, éthiques par le client et c’est une plus-value. C’est un besoin civil et non de la grande distribution. »

En outre la partie production, un projet complet devait aboutir. Notre arboriculteur est parti du milieu social pour s’impliquer dans la réinsertion de différents publics en difficulté. Progressivement, il a mis en place des initiatives au cœur de sa ferme.

Historiquement, notre agriculteur a commencé par développer une ferme pédagogique, puis son projet a évolué. « Nous faisons des formations et de l’éducation à l’environnement. Maintenant, nous sommes dans le conseil technique pour les jeunes agriculteurs qui se lancent, des salariés et/ ou exploitants agricoles. Les impacts sont forts : se tromper sur le choix variétale, par exemple. »

De plus sur la ferme, il se monte un projet d’agriculture Bio sous panneaux photovoltaïques. Déjà 5 ans de travaux ! Notre adhérent Bienvenue à la Ferme en Drôme a été missionné par une société de Bio et maintenant, il intègre un projet européen « Fan de Bio ».

 

 

« C’est viable et opérationnel. Cela pérennise les récoltes contre la pluie et la grêle (minimiser les pertes et économiser l’eau). »

 

D’autres initiatives sont réalisées à destination du jeune public. Les Vergers de Maubec interviennent dans les écoles afin d’expliquer leurs démarches, et proposent des dégustations de fruits.

Jean-Luc nous partage une anecdote qui l’a particulièrement touché : « J’étais allé faire une visite à Cléon au Collège et j’ai fait goûter mon nectar de pêche. Un jour, j’étais au stand de vente directe. Une maman est venu me voir et cela faisait plusieurs jours quelle cherchait le nectar pour son fils qui l’a adoré lors de mon intervention. »

Pêches, abricots,… vous trouverez diverses variétés avec un intérêt gustatif chez Jean-Luc. Par la transformation de ses produits, notre adhérent cherche à innover : confitures avec de la lavande, pâtes à tartiner cerise/ nectarine, nectars de pêche/ abricot/ nectarine blanche, coulis de tomates et gaspacho.

 

« Nectar de pêche : bien sympa ! Nous avons retrouvé un transformateur qui est un fou de qualité.»

 

Notre arboriculteur et maraîcher est vraiment fier de son nectar de pêche et de ses légumes. Il nous explique « Nous sommes sur des méthodes pour gagner des points de sucre, un minimum d’eau et que les arbres fassent de la qualité. Dès le départ, le taux de sucre était déjà une qualité pour nous. » Côté légumes, vous pourrez facilement cuisiner une ratatouille (tomates anciennes, courgettes, aubergines, haricots verts, tomates cerises) en vous approvisionnant aux Vergers de Maubec.

 

Jean-luc nous donne également quelques conseils culinaires ! « Mettez du nectar de pêche avec un peu de vin blanc. C’est un conseil d’ivrogne et une vraie recette ! Faut que je demande à ma femme… Par exemple, des aubergines au four avec un filet d’huile d’olive. Des manières simples pour cuisiner. »

Vous avez possibilité d’acheter les produits de la ferme par l’intermédiaire d’une Ruche. Et aussi, à côté du Carrefour Market à Montélimar dans son point de vente. Ouverture en saison d’été de début juin à mi-septembre (selon la production).

 

 

Pour conclure notre échange, Jean-Luc fait passer un message positif au regard de son métier et de sa ferme : « Je pense que depuis le temps que l’on milite pour un fruit gustatif, propre, et élaboré le plus prés possible de l’environnement. Nous avons la récompense de nos clients. Ca fait 30 ans que l’on se pénalise sur la productivité. Si un jeune devait reprendre mon exploitation maintenant, cette vente est viable et à des prix corrects pour pérenniser la boîte. 30 ans de préparation pour arriver dans la tendance ! J’y crois beaucoup ! »

 

 

Et si vous passiez quelques jours dans le gîte de la ferme pour vous détendre et visiter la Drôme Provençale ?

 

 

LES VERGERS DE MAUBEC
Chemin de Bondonneaux
26200 MONTELIMAR
o6 79 65 70 91 ou (point de vente) 06 58 70 25 12
04 75 01 47 90
lesvergersdemaubec@orange.fr

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *