Au fil des saisons

La Cottinette

 

La chaleur estivale nous tombe dessus… Peut-être que, les températures seront plus supportables à la fraîcheur d’une ferme auberge ? Nous, on a envie de passer des instants conviviaux et gustatifs autour de produits de la saison que nous avons attendu impatiemment. L’été est bien le moment pour profiter de la longueur des journées ! En tout cas, nous vous donnons une pincée de passion, une once de douceur et un kilo de bonnes raisons de rendre visite à Valérie et Bruno.


Le ruisseau de la prune s’écoule aux abords de la ferme auberge. La Cottinette est située au pied du site archéologique du Château de Rochechinard.  La spécialité de cette ferme est l’élevage de bovins allaitants. Jusqu’en 2013, cette ferme élevait des vaches laitières. Au départ en retraite des parents Cottin, Bruno s’est tourné vers l’élevage de la Race Aubrac pour sa viande. Il a fait l’acquisition d’une douzaine de mères et c’est parti pour de nouveaux horizons !

 

A ce jour, nos éleveurs possèdent 25 mères et leur troupeau contient une cinquantaine de bêtes. Chaque année, 25 veaux naissent sur la ferme. « 26 ! Quand nous avons des jumeaux ! » rigole Valérie.

Ils ouvrent les yeux face au ruisseau de la prune….

Les veaux sont nourris au lait maternel et au foin à volonté. La Cottinette est autosuffisante, c’est-à-dire que le foin est coupé directement sur leurs terres. Les jeunes restent jusqu’à 6 – 7 mois sur la ferme. Le bien-être de leur troupeau compte beaucoup.

 

« Nos bêtes vivent toutes en groupe. Les veaux ne sont pas isolés, et pas alignés. »

 

En parallèle de leur activité de production, nos agriculteurs tiennent une auberge sur le site. Valérie a rejoint son mari, Bruno, en 2008, et ce projet est sorti de terre. « A l’époque, nous étions en laitier et arboriculture. Nous avons fait progresser l’exploitation et voulions valoriser nos produits. Ainsi, nous avons les noix, la viande, les légumes, … On s’est dit « Il y a quelque chose à faire ! »» résume notre adhérente. Ils ont récupéré l’habitation et ont aménagé l’auberge. Un moyen de valoriser aussi le patrimoine bâti ! 

 

A l’auberge La Cottinette, vous aurez l’occasion de savourer les produits issus de la ferme cuisinés tels que la viande de veau rosé, les légumes, les noix, l’huile de noix, les fruits (pommes, poires, fruits rouges, châtaignes, coings) et les confitures. « Quand les gens viennent manger à l’auberge, ils nous demandent ce qu’est le veau rosé. Alors nous leur présentons la philosophie de notre élevage. »

Valérie et Bruno vous feront découvrir le verre de l’accueil, un jus de pommes ou un vin de noix selon les envies. Pour compléter leur offre, ils vont chercher, dans un rayon de 30 Km autour de la ferme, le fromage et la faisselle de la Ferme des Caillats, le Bleu de Vercors du GAEC de la Grange, la Truite de la Vernaison de M. Murgat et le vin du Domaine du Château Vieux. Ce partenariat est historique puisqu’il a été mis en place dés le début.

A l’auberge, ce que prépare le plus Valérie, c’est le veau. Particulièrement le sauté de veau. Ce plat est souvent accompagné d’un flan de légumes (le principe étant de proposer des légumes à chaque menu). Après avoir retirer leur casquette d’agriculteur, vous retrouverez Valérie vêtue de ses habits de cuisinière et Bruno qui s’occupe du service, pour une salle de 55 personnes ! Ils travaillent tous les deux pour l’exploitation et jonglent entre leurs activités. Parfois, nos adhérents s’appellent en renfort dans les moments de « rush ».

« J’ai trois meilleurs souvenirs. On a fêté trois centenaires à l’auberge et qui ont su apprécier ! Egalement de bons souvenirs sur les baptêmes et les mariages. Nous avons un accueil plutôt familial. » nous confit notre adhérente Bienvenue à la Ferme en Drôme.

Son menu s’articule au grès des saisons et du choix du client. Par exemple, vous pouvez commencer avec une entrée de légumes, puis une viande de veau préparée et son flan aux légumes. Au printemps, le dessert sera un moelleux aux noix ou aux pommes avec son coulis.

« On s’éclate plus sur les desserts ! Tout est fait maison. Il faut de l’assurance. Cela fait 1 an et demi que je me suis lancée dans la pâtisserie. » s’amuse notre fermière aubergiste. Par exemple, ce week-end pour un groupe, notre cuisinière présentera son Entremet à la fraise et crémeux au citron.

« J’ai une bibliothèque de cuisine impressionnante. Je ne copie-colle pas. J’arrange toujours à ma sauce ! »

 

Maintenant 11 ans que La Cottinette est ouverte et leur menu évolue au rythme des saisons mais reste égal à lui-même. On ne s’en lasse pas parce que ce sont les légumes et les fruits qui changent.

 

Envie d’expérimenter un bon repas à la ferme et se laisser porter par l’authenticité et la convivialité ? Valérie et Bruno seront vous mener en douceur au cœur de la vie à la ferme.

(réservation obligatoire pour manger à l’auberge)

 

LA COTTINETTE
240 Chemin de Grand’Grange
26190 ROCHECHINARD
o6 81 57 70 02
04 75 48 51 19
valerie.bruno.cottin@orange.fr

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *