Rubrique trouver le bon hébergement

Plutôt gîtes ou chambres d’hôtes ?

Lo rastelié

Vous aimez connaître l’origine des noms, l’étymologie vous passionne alors ce billet est pour vous ! Également, si vous ne connaissez pas le château de Suze la Rousse, et que vous cherchez à séjourner en Drôme Provençale.

Jean Marc aime accueillir dans ses chambres d’hôtes et ses gîtes qu’il possède à Suze la Rousse.

Le lieu s’appelle « Lo rastelié » et fait face au Mont Ventoux. Il vous y accueille de pâques à fin octobre au milieu des vignes. C’est pourquoi à votre arrivée vous pourrez déguster la bouteille qu’il vous est offerte dans les gîtes.

Si vous faites partie de ses  « gäste », vous dégusterez à la table du petit déjeuner, des confitures, du miel fait maison, ainsi que du fromage et des charcuteries locales… Quand les poules de la ferme sont suffisamment productives, vous aurez la possibilité d’avoir des œufs frais ou de déguster un gâteau maison.

Que vous soyez retraités, groupes d’amis, francophone, Allemand ou autre, Jean Marc vous accompagne en randonnée et vous propose de la cueillette sauvage, qui servira de base à la confection du repas de la table d’hôte.

 

« J’ai une famille allemande qui vient depuis 13 ans et ça lui arrive de venir à 2 reprises dans l’année, et aussi un couple qui choisit le même gîte depuis 24 ans ! », nous explique Jean Marc.

Tous les plats proposés à la table d’hôte sont faits maison. Alors que mangerons-nous ce soir à la table ?

« En entrée, une salade de tomates avec un pesto de roquette sauvage, puis du poisson à la noix de coco, un plateau de fromage et soit un clafoutis aux cerises ou une tarte aux pommes », nous régale Jean Marc.

Avec ses hôtes, il conserve de beaux souvenirs, comme avec ce couple qui est rentré dans la cuisine un soir et qui a préparé le repas avec une spécialité de chez eux : du choux rouge et des pommes, tout ça cuit dans le vin. Un plat très original.

Puis des hôtes belges qui ont réinterprété sa fameuse recette de mousse d’aubergine en y rajoutant des pommes de terre.

Jean Marc nous confit :

« Et depuis je cuisine ma mousse d’aubergine à leur façon ! »

Actuellement, vous entendrez les tourterelles sauvages en ouvrant vos volets sur le Mont Ventoux mais dès l’arrivée de l’été, elles feront place aux cigales …..tchi, tchi, tchi, tchi……..

Passionné par l’étymologie, Jean Marc vous proposera, si vous êtes d’accord, de découvrir l’origine de votre nom, mais pour cela il faut que vous soyez volontaire.

Alors « Lo rastelié » ?

C’est tout simplement, parce que l’ancien ratelié est resté en place dans la salle à manger, d’où le nom !

LO RASTELIE
Jean Marc PREMIER
211 chemin des Grandes Granges
26790 SUZE LA ROUSSE

06 84 78 57 02
jmdererste@aol.com
www.lo-rastelie.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *