Rubrique des naissances à la ferme

L’Agneau Pascal (de Léo)

Dessine moi une brebis

 

Pâques approche. Alors nous faisons un petit clin d’œil aux éleveurs de brebis ! Pour cela, nous avons interviewé notre adhérent Bienvenue à la ferme en Drôme, Léo. Sa ferme est située à La Baume Cornillane, sur les contreforts du Vercors. Il s’est installé dans la Drôme par amour du pays, et aussi parce que notre éleveur a eu l’opportunité de récupérer quelques hectares.

 

« Le modèle d’éleveur qui m’inspire… ce sont les éleveurs qui connaissent leur troupeau par cœur. »

 

Il nous a confié que le métier d’éleveur, en général, est avant tout une passion ! Et chez Léo, c’est depuis tout petit… Ainsi, Léo montait chaque année chez des éleveurs de vaches laitières dans l’Indre (département d’origine de ses parents). Ce retour aux sources a fait murir ses projets. A partir de là, il a eu envie de s’installer dans la Drôme en bovin lait, mais c’était compliqué. Pourquoi pas la chèvre, s’est-il questionné ? Non trop de monde était présent sur le marché. Alors, notre futur agriculteur a choisi de partir dans l’Aveyron pour découvrir les élevages de brebis (production de Roquefort) et s’initier au métier. De retour de son voyage initiatique, Léo est passé par le Point Accueil Installation de la Chambre d’Agriculture de la Drôme pour réaliser quelques stages dans des fermes qui transforment la brebis ainsi que des stages dans la fabrication de fromages. 

 

Aujourd’hui, la ferme Dessine moi une brebis compte 140 brebis et a enregistré 180 naissances en début d’année 2019. Les agneaux sont élevés sous les mères pendant leur premier mois. A 17Kg, les agnelles sont sevrées et puis nourries avec des granulés, de l’orge et du foin. Les mâles sont nourris exclusivement avec du lait.

 

« A la ferme, j’élève les mâles sur une durée d’un mois et les femelles 1 mois et demi avant sevrage. Certaines femelles sont gardées pour la reproduction alors nous les élevons pendant 9 mois. » explique notre éleveur.

 

 

Léo est vraiment passionné par son métier. Comme il nous le confie si bien « L’agnelage me marque le plus parce que c’est le moment où l’on est le plus proche avec les brebis. L’urgence est de sortir les cas difficiles. C’est intéressant techniquement, et à la fois délicat. Chaque année, j’ai 4 à 5 cas. Le but est de faire vivre la mère et l’agnelet. »

Depuis 2013, la ferme a développé sa gamme et vend des caissettes de viande d’agnelet et divers fromages de brebis Bio (tomme, faisselle, brousse, fait’à la ferme, brebicou, brebichon,…).

Un produit a particulièrement retenu notre attention : la Feta Pizza.

Un beau jour, Léo a raté sa feta (cela arrive même aux meilleurs). La texture était trop souple et crémeuse. Une idée lui vient et suite à un retour client, il conseilla sa feta ratée à utiliser uniquement en cuisine. C’est-à-dire à faire fondre sur les fonds de tartes et pizzas. Succès garanti ! La Feta Pizza est née.

Pour rester dans la thématique cuisine, nous lui avons demandé quelques conseils culinaires pour Pâques. Selon notre adhérent, il faut absolument goûter l’agnelet aux prunes et l’agneau de 7 heures (technique de cuisson à 100°C pendant 6 à 7h. pour obtenir une viande tendre). Ça donne envie, n’est-ce pas ?

De ce fait, comment faire pour se ravitailler avant Pâques ? Léo vous accueille sur sa ferme du mardi au vendredi, de 17h à 19h (toute l’année, sauf jours fériés). De plus, vous pouvez le retrouver sur les marchés de Chabeuil (le mardi), de la Voulte sur Rhône (le vendredi), de Valence (le samedi) et enfin de Beauvallon (le dimanche). 

En outre la production fermière, Dessine moi une brebis a développé d’autres activités tels que des séjours types sur l’exploitation. 

 

« On propose une visite de la ferme avec dégustation et vente des produits. Puis, des itinéraires de balade qui passent par le château de la Baume. » En plus, Léo prend le temps de rouvrir les sentiers afin de faciliter l’accès aux randonneurs.

 

Léo a plein de projets dans la tête ! Il souhaite installer une table d’orientation et créer un petit livret à remettre aux visiteurs. Avec la diversité des productions et la situation géographique, Dessine moi une brebis a vraiment une histoire à vous partager. Léo est fier de son parcours. « Aujourd’hui, c’est faire vivre 5 personnes, moi compris. D’avoir créé 4 emplois et le mien. Sachant que 6 ans en arrière, il n’y avait rien (janvier 2013). Même pas de bâtiment… ».

 

Vous passez par La Baume Cornillane ? Nous on s’arrête sans hésiter chez Dessine moi une brebis. Et vous ?

 

DESSINE MOI UNE BREBIS
Le Payoursel
26120 LA BAUME CORNILLANE
o6 59 54 11 66
contact@dmb26.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *